Savia

Marc De La Harie - Savia

Marc De La Harie, Dirigeant de SAVIA répond à nos questions

Dites-nous tout en quelques lignes… Savia, son histoire, son activité, son équipe?

Forte d’une expérience de prestataire d’opérateur télécom, Savia profite des compétences acquises pour proposer en direct son expertise. En parallèle, Savia constate que les opérateurs dépensent beaucoup d’argent dans le marketing, au détriment de l’accompagnement client (TPE et PME) dans la transition numérique. Il y a alors une place importante à prendre dans l’accompagnement télécom. Notre équipe est composée de sept personnes.

Comment avez-vous découvert Wildix et dans quel contexte l’offre wildix a-t-elle retenu votre attention?

J’ai découvert Wildix grâce à Stéphane Giovanelli, qui m’a régulièrement présenté les spécificités du Web RTC et des communications unifiées. À l’époque, nous recherchions une offre différente, pour éviter d’être un énième revendeur d’Alcatel. En tant que nouvel entrant sur le marché, il nous fallait une solution en cohérence avec notre volonté d’apporter de l’innovation à nos clients et ainsi se démarquer de la concurrence. La rencontre des deux s’est faite très naturellement.

Quels sont les avantages de la solution?

Quand bien même il existe de nombreuses offres proposant des solutions de communications unifiées, très peu sont capables de fournir une version stable. Wildix fait partie des offres IP les plus stables du marché. Nous avons constaté et expérimenté la disponibilité du service technique que nous n’avons trouvé nulle part ailleurs. Aujourd’hui, c’est le meilleur des deux mondes. Il y a le monde d’Asterisk, open source, qui apporte flexibilité et réactivité, mais qui peut être immature, instable et pas très sécuritaire, et il y a cet autre monde, celui des gens établis avec une logistique qui fonctionne, des rouages bien en place, mais avec des échanges verticaux limités. Wildix est à la rencontre de ces deux mondes.

De plus, j’apprécie la stratégie d’écrémage de Wildix, à contre- courant des constructeurs qui inondent le marché de produits installés par « monsieur Tout-le-Monde » à travers des grossistes. Wildix fait le choix de travailler directement avec des installateurs compétents et consciencieux. Un choix difficile, qui prend du temps, mais un choix qui lui permet de bâtir une stratégie qualitative.

Combien d’installations Wildix avez-vous réalisées?

Sur un an, nous avons réalisé 20 installations.

Racontez-nous votre plus belle installation Wildix.

Notre plus belle installation est celle que nous sommes en train de terminer pour Rose d’or, le leader de la fleur coupée en France. Nous avons installé un iPBX 90 virtuel avec un profil de client pas très technophile. Le client a décidé d’homogénéiser son parc technologique et téléphonique, en changeant son applicatif métier et en équipant toute son équipe de tablettes. Il a alors été séduit par la capacité de Wildix à s’intégrer à ce projet grâce à une solution de téléphonie accessible depuis un navigateur web, mais aussi grâce à sa complète homogénéisation avec le multisite. Mis à part deux DECT par dépôt et quatre postes fixes pour les sédentaires de l’entreprise, tout le reste de l’équipe est en Softphone. Les arguments et opportunités de la solution Wildix ont réussi à abattre le mur des réticences aux nouvelles technologies.

Quels sont les retours de vos clients sur la solution?

Dans 95 % des cas, les gens ne nous rappellent pas, ce qui est très bon signe. Les éléments positifs qui me sont remontés sont l’interface Collaboration, ainsi que le Wireless et l’Overlay qui permettent de s’affranchir du câblage.

share