Lors de son premier sommet européen en Catalogne, l’italien Wildix propulse ses partenaires dans les monde des Managed Services Providers en les exhortant à passer du Capex à l’Opex.

Les intégrateurs sont une espèce menacée ! » lance Steve Osler, CEO de Wildix à ses 450 revendeurs et intégrateurs partenaires invités au sommet du groupe italien spécialisé dans les communications web RTC.

« Vous voici plus en danger que jamais. » Puis il explique pendant trois heures à l’assemblée comment ne pas disparaître et gagner plus d’argent que ses concurrents aux côtés de Wildix en évoluant vers un modèle MSP. En effet, le PDG , souligne qu’en 2019, les clients achètent avant tout de l’usage : « Il faut aider le client à comprendre le type de solution de communication dont il a besoin pour donner de la valeur à son entreprise.

Plus personne ne se lève un matin en disant qu’il va s’acheter un nouveau PBX », ironise-t-il. C’est dans cette logique que le groupe souhaite que ses partenaires deviennent des MSP…

Les Matinales France 2018