Proger, basée à San Giovanni Teatino (CH), est une société internationale fondée en 1951, qui traite de la réalisation de grands projets d’ingénierie civile et industrielle. La société a changé plusieurs fois de systèmes de communication.

La première centrale Telecom était analogique et reliait environ 40 postes, mais au fur et à mesure que la société se développait – jusqu’à 190 postes et trois filiales en 2007 (San Giovanni T., Rome et Milan) l’objectif de relier les filiales moyennant une technologie sans frais comme la VolP est devenue une nécessité.

Un système NEC a été installé, la seule alternative flexible en comparaison aux autres systèmes du marché tels que Samsung, Siemens, Alcatel – dont l’installation aurait été beaucoup plus complexe et plus onéreuse.

La plupart des téléphones étaient analogiques, et les centrales hybrides, qui supportaient autant l’analogique que le numérique, garantissaient une bonne connexion.

Suite au processus d’internationalisation de l’entreprise, avec l’ouverture de succursales en Arabie Saoudite, au Kazakhstan et en Russie, la connexion avec les nouvelles technologies NEC était devenue très coûteuse et la configuration n’était plus suffisamment flexible.

Ainsi, un projet d’intégration des centrales NEC avec un système Wildix était en réflexion.

Après avoir vu la démo Wildix, l’idée d’utiliser un autre système a été abandonnée.

LE POINT FORT DE WILDIX EST LA SIMPLICITÉ, CAR LE CLIENT PARVIENT À UTILISER CE SYSTÈME SANS SUIVRE DE FORMATION : LA SIMPLICITÉ DANS LE TRAVAIL EST TRÈS IMPORTANTE.

Carlo De Sanctis

proger-telnet
morettiamonn-2