smicval-logo

Le SMICVAL, Syndicat Intercommunal de Collecte et de Valorisation des déchets du Libournais Haute-Gironde, assure la mission de collecte et traitement des déchets sur un territoire de 141 communes auprès de plus de 200 000 habitants. Le centre de tri est composé de deux sites : le premier à Libourne, le second à Saint Girons. 40 kilomètres séparent ces deux sites occupés par 120 personnes.

La principale exigence du SMICVAL est que les deux sites fonctionnent comme étant une seule unité en harmonisant leur communication .

 » Un intégrateur certifié nous a présenté Wildix. Nous avons très vite compris que ce système était ce qu’il nous fallait. Nous avions besoin de visualiser l’état de présence de tous les collaborateurs car les plannings pré-établis des salariés ne sont pas communiqués à tous. Aussi, il fallait que la ligne directe de l’utilisateur puisse être accessible sur mobile en cas de déplacement  » nous explique le responsable des systèmes informatiques.

Le SMICVAL est détenteur de l’accréditation ISO 9000. Ainsi, leur principale préoccupation concernait le contrôle du traitement des appels. Les 3 standardistes, en charge de réceptionner les appels, sont soumies à un délai de réponse limité, car cette norme exige des exigences de qualité très strictes. Grâce à CDR-View, dont l’accès est restreint à une seule personne dans l’entreprise, le SMICVAL peut aujourd’hui extraire les données relatives  au trafic téléphonique et ajuster le planning de ses standardistes en conséquence, pour une relation client améliorée.

La partenaire Wildix en charge du projet nous explique :  » Nous avions plusieurs contraintes. La première était le coût car il s’agissait d’un appel d’offres ; la seconde, l’infrastructure existante ; la troisième et dernière était l’opérateur avec lequel le SMICVAL est sous contrat depuis 3 ans. Le matériel Wildix avait fait ses preuves en avant-vente grâce à une démonstration des fonctionnalités et de la capacité du système  » .

Pour répondre à ces contraintes, des techniciens ont été chargés d’effectuer un audit complet de l’infrastructure technique. Ils ont alors communiqué leurs recommandations aux équipes du SMICVAL.

 » Certes il fallait recommander des T0 et prévoir de compléter le réseau de câblage, ce que nous n’avions pas anticipé, mais le professionnalisme de l’intégrateur nous a rassuré  » .

Le calendrier de déploiement progressif prévoit alors de procéder à l’installation de chaque site séparément, puis en phase finale, d’interconnecter les deux iPBX. L’installateur mène des formations par groupe. La transition du SMICVAL vers les communications unifiées est réussie.

 » Très vite, les utilisateurs nous on fait des demandes spécifiques car ils avaient besoin de faire évoluer le système pour répondre à leurs usages. Le Dialplan de Wildix est puissant, accessible et ultra personnalisable. On a pu répondre à chacune des requêtes « , nous raconte l’intégrateur.
Il est important de noter que le SMICVAL, pour des raisons de sécurité, évolue sur un réseau VPN extrêmement fermé. Une énième contrainte qui n’a pas empêché le système d’être opérationnel en décembre 2016 comme le prévoyait le rétroplanning.

NOUS AVIONS BESOIN DE VISUALISER L’ÉTAT DE PRÉSENCE DE TOUS LES COLLABORATEURS CAR LES PLANNINGS PRÉ-ÉTABLIS DES SALARIÉS NE SONT PAS COMMUNIQUÉS À TOUS. AUSSI IL FALLAIT QUE LA LIGNE DIRECTE DE L’UTILISATEUR PUISSE ÊTRE ACCESSIBLE SUR MOBILE EN CAS DE DÉPLACEMENT.

Estelle De Blasiis
Responsable Informatique du SMICVAL du Libournais Haute-Gironde