CIV France

“Bien des hommes pourraient voir, s’ils enlevaient leurs lunettes”. Il est bien heureux de constater que la maxime de Friedrich Hebbel, Auteur allemand, n’a pas le vent en poupe au CIV.

CIV France est une PME familiale de 45 ans visant à assurer la sécurité et la confidentialité des systèmes d’information en proposant la mise à disposition et la maintenance de salles de serveurs, via ses deux Data Centers Green nouvelle génération ADC1 & ADC2 basés à Lille (Sainghin-en-Mélantois) et Valenciennes (Anzin).

C’est dans un soucis constant d’amélioration et une volonté affichée de conserver en permanence une proximité sur ces activités hautement stratégiques que Sébastien Cousin, Directeur Général de CIV France, a révolutionné son process de maintenance grâce à l’introduction d’une paire de lunettes connectées. “Notre activité de maintenance liée à celle de l’exploitation de nos data-centers nous oblige à prodiguer toute la sécurité nécessaire à nos clients jour et nuit, 24h/24h et 365 jours par an. Le process que nous utilisons doit être déconnecté du monde de l’internet afin d’éviter les problématiques de hacking et de protéger toutes les données liées à internet et au réseau. Dans ce sens, nous n’avons donc plus d’outils numériques qui nous permettent de voir ce qu’il se passe sur nos machines, malgré le fait qu’il y ait un agent en permanence sur place, il nous fallait donc voir autrement quels étaient les problèmes rencontrés et ce, par le biais d’un système vidéo”.

Prenez un contrat de téléphonie arrivant à son terme, des systèmes vidéos testés non compatibles avec tous les téléphones, des idées bien arrêtées sur une solution idéale à mettre en place pour une maintenance constante tout en minimisant le nombre de déplacements des techniciens et le tour est joué : “Avec mon frère Jérémy, nous étions en pleine réflexion sur la refonte de notre système de téléphonie dont le contrat arrivait à échéance. Notre nouveau système de téléphonie devait être couplé de la vidéoconférence site à site. C’est une idée qui était dans nos cartons depuis un moment. Il fallait surtout que ce système me permette d’effectuer des levées de doutes vidéos. C’est donc en répondant tout naturellement à ces 3 besoins que notre projet de lunettes connectées a vu le jour grâce à la solution Wildix”.

Les lunettes nouvelle génération sont connectées depuis le système Wildix et quelques développements et réglages ont été ajustés pour le décrochage automatique des lunettes. Au final, la paire de lunettes connectée qui, lorsqu’on l’appelle, effectue un décrochage automatique et avec le son intégré, permet à distance de voir ce qui se passe dans le centre, sur une machine.

Très fonctionnelle et réfléchie en amont, la paire de lunettes connectée est désormais un outil indispensable au CIV et a engendré de grands changements :”Les lunettes connectées sont destinées et adressées à des techniciens non informaticiens et aux agents de sécurité sur site, ce ne sont donc pas des personnes expertes. Il y avait donc une nécessité de simplifier l’utilisation du dispositif connecté, et c’est ce que Wildix a réussi à faire”, ajoute Sébastien Cousin. “L’interface est simplifiée car l’espace dédié sur la paire de lunettes est très infime… d’où l’importance du décrochage automatique. Mais Wildix nous a permis d’aller plus loin, aujourd’hui, le nombre de téléphones fixes sur nos bureaux a été divisé par cinq (puisque Wildix est compatible avec les smartphones), optimisant ainsi encore davantage l’utilisation des smartphones des équipes qui remplacent les téléphones fixes. La solution Wildix nous assure une réelle continuité de service, et grâce à elle, nos techniciens peuvent jouir du droit à la déconnexion, ce qui n’est pas négligeable lorsque l’on effectue de la maintenance jour et nuit. Mais grâce à Wildix, même si mes techniciens se déconnectent après leurs astreintes, je suis très serein car je peux effectuer mes levées de doute où et quand bon me semble, sans pour autant être sur place, et surtout, sans que personne ne le sache…”

La lunette connectée, une affaire qui roule ? Oui, mais pas que ! Très pointilleux et exigeant, Sébastien Cousin ne compte pas en rester là. Si la paire de lunettes peut ne pas être adéquate aux personnes ayant des troubles de la vue (myopie, etc), elle reste perfectible. Et sans vouloir trop en dire, un nouveau dispositif connecté est dans les tuyaux… Affaire à suivre…

Les lunettes connectées sont destinées et adressées à des techniciens non informaticiens et aux agents de sécurité sur site, ce ne sont donc pas des personnes expertes. Il y avait donc une nécessité de simplifier l’utilisation du dispositif connecté, et c’est ce que Wildix a réussi à faire.

Sebastien Cousin,
Directeur Général de CIV France

Connected glasses
Medica Group SrlTesmec